18/10/2007

Rassemblement pour l'Unité et remise de la pétition

Message de madame Marie-Claire Houard paru sur son site (http://www.e-monsite.com/belgiebelgiqueunie/accueil.html)

Lorsque j'ai commencé cette pétition, seule dans mon salon, j'étais bien loin de m'imaginer maintenant avec plus de 100.000 signatures...

Vous avez été très nombreux à insister pour aller plus loin...

Je vous attends donc maintenant....

Samedi 17 novembre ou Dimanche 18 novembre!!!!

Nous remettrons ensemble la pétition et un rassemblement pour l'unité sera organisé!

Maintenant, VOUS avez le choix! Confirmer votre signature, et montrer à tous, hommes politiques, indécis, sceptiques, que nous aimons notre pays et désions son unité.

Si nous sommes 5.000, ce sera un échec...

La Belgique peut-elle compter sur vous?

Quelle date préférez-vous: samedi ou dimanche? Vous pouvez voter sur le sondage, dans la rubrique interactif.

Vous pouvez déja me donner vos idées ici ou par mail, m'indiquer si vous pensez être présents et le nombre de personnes...

La police aimerait des précisions quant à la participation...

Grand merci! Et en route pour la dernière ligne droite!

Marie-Claire

marie.ho@versateladsl.be

Commentaires

BONJOUR ! Pour vous procurez l'affiche "I want you for Belgium", essayez via www.ooopss.com (?)
Bien à vous.

Écrit par : Patrick( DELTA) | 18/10/2007

Un max pour défendre la Belgique Depuis plus de vingt ans, je vis et travaille en France. Originaire de Chimay, je me sens Belge avant tout, et Wallon, et Chimacien. Parce que pour moi,avoir des racines, ça compte. Je considère ces racines comme un plus (le patrimoine culturel, le patois local, la gastronomie...). Pas comme une manière de se hausser du col et d'exclure l'autre...Une sorte de patriotisme, -même si ce mot a été trop souvent servi à toutes les sauces, parfois bien faisandées -, et sûrement pas du nationalisme.
Et depuis plus de vingt ans, je m'applique à faire la promotion des richesses de notre pays, petit, certes, mais "spitant". Et de pousser en avant nos bières, nos chocolats, nos fromages, nos gastronomies locales, nos musiciens, nos artistes, nos sportifs, nos gloires passées et présentes, nos réussites industrielles, économiques,notre humour, notre dérision...Autant de richesses belges, qui fleurissent d'Ostende à Virton...
Et depuis plus de vingt ans aussi, je m'escrime à faire comprendre à mes amis Français la complexité des relations entre Flamands et Francophones. Parce que les Français, esprits cartésiens paraît-il, n'aiment rien tant que les choses claires, carrées...Et la Belgique est tout, sauf une chose carrée...Mais je ne désespérais pas de leur faire comprendre un jour, ce que c'est qu'être Belge...
Jusqu'à hier encore, je croyais que la négociation et le compromis étaient les vertus les mieux partagées par mes compatriotes. Je tombe de haut.
Mais je reprendrai mon bâton de pèlerin, et deux Trappistes sous le bras, je retournerai devant mes amis Français pour leur expliquer ma Belgique. Celle qui a été si souvent des combats d'avant-garde. Celui de la construction de l'Europe dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Parce que, -amis Français -, s'il y a eu Monnet et Schumann, il y avait aussi Spaak...
Je suis père de quatre filles nées en Allemagne, en Picardie et en Nouvelle-Calédonie. Je vis en Normandie avec ma compagne, une Ch'ti.
Mon aînée va me donner mon premier petit-enfant. Elle l'a fabriqué en Islande avec...un Flamand.
C'est peu dire que tout cela me comble.
J'aimerais tellement qu'il(ou elle) naisse dans un pays qui s'appelle encore la Belgique...
Bien sûr, je ferai l'impossible pour venir grossir la foule qui défilera pour une Belgique unie et qui garde tout son avenir...
Vive la Belgique, vive la Wallonie, vive Chimay !
Dominique Delers

Écrit par : Delers Dominique | 08/11/2007

Les commentaires sont fermés.