29/11/2007

lettre aux présidents des partis démocratique



Messieurs les présidents des partis démocratiques,


Notre pays subit une grave crise qui est sur le point de devenir économique. Les Belges en ont assez de ces querelles mesquines et sans intérêt pour la population !


Au non des Belges, plus nombreux qu’on le croit, je vous demande d’en finir. Les vrais problèmes des Belges ne sont pas là !! Vous êtes entrés en politique pour quels motifs ? J’ose espérer que ce n’est que par soucis du bien être de vos concitoyens.


Alors qu’attendez-vous pour vous allier, vous les partis dit démocratiques, de former un mouvement de défense National ! Alliez vous tous ensemble vous qui désirez une Belgique unie et solidaire ! Regroupez vos voix et lutter ainsi contre l’influence du Vlaams Belang, de la NV-A., du FDF et du RWF.


L’union fait la force, souvenez vous en ! Ceux qui aiment leur pays ne vous pardonneront jamais votre laxisme et inaptitude à gouverner 10 000 000 de Belges. Oubliez vos couleur politique, en cas de crise grave il ne doit plus y avoir ni socialiste, ni libéraux, ni sociaux chrétiens ou humaniste, ni écologistes. Regroupez vous devant les seules vrais couleurs de notre pays, le NOIR JAUNE ROUGE. Nos pères se sont battus pour ce morceau de terre, ils ont donné leur vie, leur jeunesse, ils ont versé leur sang pour nous et notre pays !


Le Roi Baudouin avait raison, le fédéralisme est mauvais ! Nous faisons le chemin inverse d’un pays qui se dit civilisé et qui, de plus, est un des membres fondateurs de l’Union Européenne !


Messieurs bougez-vous !! Rendez nous notre fierté !! Flamands, Bruxellois, Wallons, ce ne sont que des appellations de régions factices. Flandriens, Brabançons, Hainuyers, etc. sont la les seules régions historiques et vivables en Belgique !!


L’Histoire vous jugera !


Xavier Federwisch

Citoyen Belge












10:19 Écrit par Xavier dans Accueil | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Merci! de Marie-Claire Houard / Hartelijk bedank van Marie-Claire Houard

Merci!


Merci à vous tous pour votre signature, votre présence ou vos pensées le 18 novembre,votre enthousiasme, votre générosité.


Quelle belle aventure nous aurons vécue ensemble!
Quel plaisir que cette marche du 18...Quelle ambiance! La police nous remercie car la marche a été un succès à tous les points de vue.


Merci d'avoir joint votre voix à la mienne, pour notre pays.
La Belgique n'est pas morte.
Wallons, Flamands,nous sommes d'abord Belges.


Retrouvons la fierté de nos origines et reprenons le futur de notre pays en mains.
Nous avons le droit et le devoir de nous impliquer et pas seulement le jour des élections.
Nous devons rester mobilisés: la Belgique le mérite!
Je vais réfléchir de mon côté à ce que je peux faire pour continuer une action citoyenne.


Mon mail et mon site (http://www.e-monsite.com/belgiebelgiqueunie) vous restent ouverts.


Longue vie à la Belgique!


Vous trouverez ci-dessous une manifestation que nous soutenons. Un grand bal belgo-belge!


Photos et tee-shirts sur http://www.ooopss.com


Marie-Claire Houard
Pétition pour l'Unité



Leonika Desrêveux & Franz Van Droom
se partagent le plaisir de vous inviter
à la .be-night to .be-together
qui clôturera l'exposition.be-autiful dans le Belgicarium (mieux chauffé que la chambre des réconciliateurs)


le samedi 8 décembre à partir de 20 Heures
99, chaussée de Wemmel à Jette
Tenue et/ou maquillage tricolore souhaitée (une boisson offerte)
Entrée 5 euros, gratuit pour les mécènes, les artistes participants et les collaborateurs directs


Plus d'infos sur http://www.be-day.be


.
.
***************************************************************
.
.


Beste Vrienden,


Hartelijk dank voor voor uw handtekening van de petitie, voor uw aanwezigheid of morele steun op 18 november , dank ook voor uw enthoesiasme en openhartigheid.


We hebben samen een mooi avontuur mogen beleven! En wat was onze mars aangenaam!... Wat een geweldige sfeer! Ook de politie heeft trouwens haar dank uitgedrukt, want de eenheidsmars was in alle opzichten een succes.
Ik dank u ervoor dat u, samen met de mijne, uw stem hebt laten horen, voor ons land.
België is springlevend!.
Vlamingen, Walen, eerst en vooral zijn we Belgen.


Laten we opnieuw trots zijn op wat ons echt bindt en laten we opnieuw de toekomst van ons land in handen nemen.
We hebben het recht en de plicht om ons te buigen over de politiek, niet alleen op de dag van de verkiezingen.
België verdient het dat we waakzaam blijven.
Wat mij betreft, zal ik nadenken over wat ik kan doen om deze uit de burgermaatschappij gegroeide actie verder te zetten.


U kan dus nog steeds terecht op mijn site (http://www.e-monsite.com/belgiebelgiqueunie) en mails beantwoorden doe ik ook!
Lang leve België!


Fotos en Tee-shirts op http://www.ooopss.com


Hieronder vindt u een activiteit die we ondersteunen: een groot Belgisch feest!


Marie-Claire Houard


Francine Van Droom & Leo Desrêveux
Hebben het genoegen u uit te nodigen
voor de .be-night to .be-together
die de tentoonstelling .be-autiful in het Belgicarium (meer verwaarmd dan de politike onderhandelingen)


op Zaterdag 8 december vanaf 20 uur zal afsluiten
99, Wemmelsesteenweg in Jette
Graag driekleurige verkleeding en/of schmink (een gratis drank)
Toegang 5 euros, gratis voor de mecenasen, de kunstenaars die tentoonstellen en de medewerkers


Meer infos op http://www.be-day.be

10:13 Écrit par Xavier dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/11/2007

Forum

Aujourd’hui je viens d’ouvrir un nouveau forum sur notre beau pays, venez sur http://belgiumunion.forumpro.fr/

14:53 Écrit par Xavier dans Accueil | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : forum |  Facebook |

20/11/2007

Pétition: Sauvons la solidarité / Petitie: Red De Solidariteit

 

 

decoration

Nous sommes Wallons, Bruxellois ou Flamands, nous sommes citoyens du monde. Nous ne voulons pas qu’on érige de nouveaux murs entre des gens, entre des régions et entre des pays. Nous ne voulons pas que le principe de base de solidarité soit remplacé par ceux de concurrence et d’égoïsme. Qui tirera profit de dresser les gens les uns contre les autres ?

Tout ce que nous avons aujourd’hui en Belgique, nous l’avons obtenu ensemble, Flamands, Bruxellois et Wallons. La solidarité entre les citoyens les plus riches et les plus pauvres, ainsi que la solidarité entre les régions plus riches et les plus pauvres sont des piliers de notre société belge.

Nous voulons pour chacun un salaire convenable pour le même travail, indépendamment de la langue que nous parlons. Nous voulons que tous nos concitoyens aient le même droit à des conditions de travail et de vie saines et sécurisées, indépendamment du lieu où se situe l’usine ou le bureau. Nous voulons que tout qui perd son boulot, puisse avoir droit au même soutien et aide, indépendamment de la région où il habite. Nous voulons que chaque enfant ait les mêmes chances, indépendamment de la région de naissance. Nous voulons que toutes les personnes âgées conservent un droit identique à une pension décente, indépendamment du fait qu’elles vivent à Bruxelles, en Flandre ou en Wallonie. Bref, nous voulons la solidarité, pas la scission.


 

decoration
 

 

We zijn Vlaming, Brusselaar of Waal, we zijn Belgen en wereldburgers. We willen niet dat er nieuwe muren worden opgetrokken tussen mensen, tussen regio's en tussen landen. We willen niet dat het solidariteitsbeginsel wordt vervangen door wedijver en egoïsme. Wie wordt er beter van als mensen tegen elkaar worden opgezet?

Alles wat we vandaag in België hebben, is door Vlamingen, Brusselaars en Walen gezamenlijk tot stand gebracht. De solidariteit tussen de rijkere en armere inwoners en de solidariteit tussen rijkere en armere regio's zijn pijlers van onze Belgische samenleving.

We willen voor iedereen een behoorlijk loon voor hetzelfde werk, ongeacht de taal die we spreken. We willen dat alle landgenoten hetzelfde recht hebben op gezonde, veilige leef- en arbeidsomstandigheden; waar onze werkplaats of ons kantoor ook gevestigd is. We willen dat iedereen die zijn job verliest, recht heeft op dezelfde bijstand en hulp, ongeacht de streek waarin we wonen. We willen dat elk kind in het land dezelfde kansen krijgt, ongeacht de regio waarin het is geboren. We willen dat alle ouderen hetzelfde recht op een fatsoenlijk pensioen krijgen, ongeacht of ze in Brussel, Vlaanderen of Wallonië leven. Kortom, we willen solidariteit en geen splitsing.

 

13:05 Écrit par Xavier dans Accueil | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

19/11/2007

Bruxelles 18 novembre 2007 35 000 citoyens!!

decoration

Environ 35.000 Belges sont descendus dimanche à Bruxelles dans la rue pour défendre l'unité de leur pays, alors que la crise politique sans précédent que traverse le royaume a levé le tabou d'une éventuelle séparation entre Flamands et francophones.
Aux cris de "Belgique, Belgique!" ou de "Vive le roi", ces 35.000 personnes, selon la police, ont défilé dans une marée de drapeaux nationaux "noir-jaune-rouge" avant de se réunir dans un des parcs de Bruxelles pour une fête "à la Belge" avec frites, bière et concerts.
La journée s'est déroulée sans incident, mise à part l'arrestation d'une quinzaine de nationalistes flamands lors d'une contre-manifestation devant le palais royal.
"Mon pari est gagné, la foule est là, il y a des Flamands, il y a des Wallons et il y a une très belle ambiance, sous le soleil", s'est réjouie Marie-Claire Houard, initiatrice du grand défilé, qui avait espéré entre 30.000 et 50.000 participants.
Le pari est donc gagné. Ce rassemblement pro-belge, suivi par les photographes et les caméras du monde entier, dépasse par son ampleur toutes les précédentes manifestations de ce type, qui n'avaient jamais dépassé le millier de participants.
"On nous avait annoncé un échec, on nous disait qu'il n'y aurait aucun néerlandophone, un journal néerlandophone avait dit qu'il n'y aurait pas plus de 100 Flamands et que ce ne serait pas des vrais Flamands. Mais ils sont là, les vrais Flamands!", a souligné Mme Houard à la fin du défilé, sous les ovations de la foule.
Le quotidien francophone Le Soir craignait samedi qu'une surreprésentation des francophones ne donne "un nouveau signal de la fracture qui divise les opinions publiques", doutant que cela rende plus facile une sortie de crise.
La Belgique est plongée dans la plus grave crise politique de son histoire. Les querelles communautaires entre Flamands et francophones, divisés sur l'autonomie de plus en plus forte réclamée par les premiers, majoritaires dans le pays (60% de la population), empêchent en effet la formation d'un gouvernement depuis les élections législatives du 10 juin.
Officiellement, les négociations menées par le chrétien-démocrate flamand Yves Leterme sont suspendues depuis plusieurs jours, après un coup de force des députés néerlandophones qui ont voté au Parlement une proposition de loi réduisant certains droits des francophones dans la périphérie flamande de Bruxelles.
Comme le craignait Le Soir, la majorité des manifestants de dimanche étaient bien francophones, mais on pouvait malgré tout entendre et lire les deux langues dans le défilé, a constaté l'AFP.
"Voor de eenheid, pour l'unité, für Einheit", pouvait-on lire dans les trois langues du pays (néerlandais, français et allemand) sur la banderole en tête du cortège.
"Je veux montrer que les Flamands sont solidaires de tous les Belges, on est Wallon ou Flamand mais on est avant tout Belge", a expliqué Rudy van Nespen, un Flamand d'Anvers.
Mme Houard a de son côté regretté les "idées reçues" véhiculées par les médias des deux communautés "qui disent que les Wallons sont tous des feignants, et que les Flamands sont tous des extrémistes".
Cette habitante de Liège qui se décrit comme "juste une citoyenne qui a essayé d'agir un tout petit peu", est également à l'origine d'une pétition pour l'unité de la Belgique dont elle a remis dimanche les 140.000 signatures au président du sénat Armand De Decker.
"On en a marre du fossé qui s'agrandit de plus en plus entre les politiques et les citoyens, et entre les communautés (...) On aimerait bien que les politiques s'occupent vraiment des attentes du peuple et arrêtent de jouer dans leur bac à sable", a-t-elle résumé.
Les dirigeants des principaux partis politiques francophones, à l'exception du parti libéral, étaient présents à cette manifestation, désertée en revanche par les responsables flamands.

AFP

decoration
 Merci Marie-Claire!!

Vive la Belgique!!

Vive le ROI!! 

15:14 Écrit par Xavier dans Accueil | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/11/2007

15 novembre - Fête du Roi

Le 15 novembre entend rendre hommage au souverain et le remercier pour le travail qu'il accomplit. La reine Fabiola, le prince Philippe et la princesse Mathilde, la princesse Astrid et le prince Lorenz, le prince Laurent et la princesse Claire assisteront jeudi à 10 heures au Te Deum, célébré par le cardinal Danneels et chanté en la cathédrale des Saints Michel et Gudule à Bruxelles. Ces mêmes personnalités royales se rendront ensuite à 16h30 au parlement fédéral à Bruxelles pour y célébrer la Fête du Roi.

Le thème choisi cette année est: "La Belgique et la coopération internationale". A l'issue des discours et de témoignages de volontaires de la coopération au développement, le chanteur Helmut Lotti interprétera la Brabançonne. Une réception suivra la cérémonie académique. Par ailleurs, une cérémonie militaire d'hommage se déroulera à 14h10 devant le palais royal. La famille royale n'assistera pas à cette parade.

L'usage veut que le souverain ne se rende pas à sa propre célébration mais, l'an dernier, Albert et Paola avaient exceptionnellement, dans le cadre des 175 ans de la Belgique, participé à la Fête du Roi en assistant au Te Deum et en visitant le parlement fédéral.

On fête le roi depuis le 15 novembre 1866, sous le règne du Roi Léopold II. Cette date fut choisie parce que, c'est le jour de la Saint Léopold (Léopold Margrave d'Autriche mort en 1136). Pour de nombreux Belges, la date du 15 novembre est celle de la "Fête de la Dynastie". Or, cette appellation n'a été utilisée que lors de la régence du prince Charles (1944-1950).

12:40 Écrit par Xavier dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/11/2007

18 novembre 2007

decoration